UN BREF HISTORIQUE DE LA COSMÉTIQUE ET DU MAQUILLAGE

Les cosmétiques dans l’Antiquité

Les femmes ont toujours essayé d’améliorer leur beauté. Même à la préhistoire, les gens portaient des colliers ou des bracelets faits de choses comme des coquillages.

Retrouvez les meilleurs avis concernant la mode actuelle sur le site https://www.so-phia.fr/

Ils portaient aussi des pendentifs en os ou en ivoire. Des gens préhistoriques que beaucoup ont peints ou tatoués eux-mêmes. Certes, l' »homme des glaces » qui vivait en Italie à l’âge du cuivre, vers 3300 avant J.-C., a été tatoué. De plus, certains corps d’âge de fer trouvés dans des tourbières conservées avaient des ongles manucurés montrant la classe supérieure du nord de l’Europe de l’époque et leur apparence était particulière.

Plus au sud, toutes les civilisations anciennes utilisaient des cosmétiques. En Irak, en 2000 av. J.-C., les parfums étaient couramment utilisés. Tout comme les pigments pour les yeux et les lèvres. Ils étaient fabriqués à partir de divers minéraux et entreposés dans des coquilles.

Les Egyptiens sont connus pour leur propreté (ils se lavaient fréquemment) et ils utilisaient de nombreux produits cosmétiques. Ils utilisaient de l’eye-liner noir et du pigment vert pour leurs paupières. Ils utilisaient aussi du rouge pour leurs joues. Les Égyptiens utilisaient aussi du parfum.

Les Grecs aussi utilisaient le parfum et ils utilisaient le plomb blanc pour se donner un teint pâle. Ils utilisaient aussi du rouge à lèvres. Les femmes romaines utilisaient également des produits de beauté tels que l’ombre à paupières. Les Grecques et les femmes étaient également connus pour leurs coiffures élaborées. Les femmes se teignaient les cheveux et parfois utilisaient des perruques. Les femmes romaines utilisaient aussi des masques de beauté utilisant des ingrédients comme de la bouse de crocodile (si elles pouvaient se le permettre !).

Les femmes romaines utilisaient également des rasoirs, de la pierre ponce, des pincettes et des crèmes dépilatoires pour éliminer les poils indésirables. A cette époque, il n’y avait pas de miroirs en verre, mais les femmes utilisaient des miroirs en métal poli. Les Romains sont également connus pour leur propreté. Ils se frottaient avec de l’huile et la grattaient avec un outil appelé strigil.